Et tchèque et mat

Profitant de l’absence de neige en Europe, j’ai voyagé. Et je me suis retrouvé à Prague, chez messieurs dames les tchèques.

Bon, d’accord, à l’arrivée, y’avait quand même de la neige. Mais l’important, c’est d’arriver. Après seulement 17 heures de car depuis Lyon (mais en fait, ça va vite, quand on est un gros dormeur comme moi 🙂 ) J’étais donc accompagné, pour ces pérégrinations pragoises, de 3 lyonno-belinoises de l’IEP.

Rien ne vaut quelques petites photos, hein. Alors, il faut quand même que je vous dise, je décline toute responsabilité pour les photos. J »aime pas prendre des photos en janvier, il faut enlever les mains des poches. Pour ne pas attraper un rhume des doigts, j’ai préféré laisser faire ça par les autres.

Si vous n’avez pas vos lunettes sous la main, cliquez sur les photos pour agrandir.

Ca, c’est la place Vanceslas, au plein coeur de Prague…qui ressemble aujourd’hui plus à une longue avenue qu’à une place. Cette place est notamment connue pour les évènements du printemps de Prague de 1968, et pour l’immolation de Jan Palach, un étudiant protestant contre la présence soviétique en Tchécoslovaquie. De quoi nous rappeler une fois de plus que le temps du rideau de fer n’est pas si loin…

Mam’zelle Fanny et moi même. Ce qui est bien avec la neige, c’est qu’on voit pas trop nos têtes toutes rouges à cause du froid.

« Hé les gars, on a oublié les voyelles, sur le panneau ».

Le célèbre Pont Charles. Que nous n’avons pas du tout cherché pendant plusieurs heures. Non, du tout. C’est assez marrant de s’y promener, on n’a pas du tout l’impression d’être sur un pont, mais plutôt dans une rue piétonne. Et il y a, de part et d’autre de ce pont, des statues, qui parait il (merci le guide du Routard), discutent de théologie une fois que tous les touristes sont partis. Ah les touristes, nous y voilà. Parce qu’à Prague, oui, il y en a! C’était très supportable pour cette excursion du mois de janvier, mais tout de même, à voir le flot sur le pont Charles ou devant l’horloge astronomique, je me suis dit que ça devait être complètement invivable l’été. Alors si vous avez prévu de faire un saut dans la capitale tchèque, n’oubliez pas ça!

La statue de Kafka. Bien plus qu’un auteur tchèque : un fond de commerce!

La place centrale de vieille ville!

Quelque chose m’a frappé à Prague, tout de même, après mes pérégrinations hongroises. Quand on s’y promène, cela fait un tout autre effet qu’à Budapest. Tout a l’air plus propre, plus rénové, les gens ont pas l’air pareil, l’architecture diffère. Bref, l’atmosphère générale est différente. J’ai trouvé que cela ressemblait plus à Vienne ou à l’Allemagne qu’à l’Europe centrale que je connais. Peut être aussi que je connais trop bien Budapest et que je m’y suis habitué, et que je n’y vois plus la même chose que dans une ville totalement nouvelle pour moi. M’enfin bon. Toujours est il, Prague est une très belle ville, très agréable, et il faut y goûter la bonne bière!

Je remarquer que voyager en Europe est devenu si simple… Au cours de mon périple depuis décembre, je n’ai pris que des transports terrestres (certains par choix, pour les autres référez vous à l’article précédent…). J’ai donc traversé 7 frontières : Hongrie-Autriche-Allemagne-France-Allemagne-République Tchèque-Slovaquie-Hongrie. Pas une seule fois, on m’a demandé ma carte d’identité, ni pour monter dans les sus-nommés transports, ni pour passer les frontières! Vive l’espace Shengen!

Merci à Elisa pour ces belles photos!

Publicités
    • Claire
    • 30 janvier 2011

    Mes parents y sont allé avant Noël, et il paraît que c’était bondé de touristes …
    Continue à nous envoyer des news, gros bisous !

    • Fanny
    • 2 février 2011

    Mon cher Victor,
    je n’ai jamais la tête rouge (non, non…)!
    Enfin, tu m’as devancée dans la rédaction d’un article…Je vais me dépêcher de faire de même! Le problème c’est qu’en ce moment je suis genre débordée (enfin autant qu’une erasmus peut l’être, procrastination quand tu nous tiens!)Et j’adore le titre 🙂
    Bisouuuus!
    PS: mes potes hongroises ont été épatées par nos progrès en hongrois!

  1. Continue dans ton apprentissage de cette belle langue, ma chère Fanny! Et le titre ma demandé plusieurs instants d’intense réflexion! 😉
    J’attends ton article! Des bisous!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :