Médiatiquement vôtre!

En rentrant en France, Ô surprise, on parle de la Hongrie partout! A télé, à la radio, dans les journaux… Wahou. Et même qu’on m’a questionné à ce sujet. Et hop, je fais un article sérieux qui va faire fuir tous mes lecteurs!

Oui vous l’avez sûrement entendu vous aussi, non seulement la Hongrie a la présidence de l’Union Européenne depuis le 1er janvier 2011 et pour six mois, mais en plus il y a cette loi du les médias qui fait parler d’elle, et du Premier Ministre Viktor Orbán, par la même occasion. Je ne suis pas un spécialiste du sujet, mais je vais essayer d’expliquer la situation en Hongrie…

Bon, d’abord, le contexte. En avril 2010, la Fidesz (prononcez fidesse) est arrivée au pouvoir en Hongrie. C’est un parti de droite-centre droit. Enfin d’un point de vue hongrois, parce que mine de rien, ils sont assez penchés droite nationale (tout en laissant leur droite au Jobbik). Enfin bon, ça j’avais prévu de vous en parler dans un autre article (en préparation depuis des décennies, au moins, et, je l’avoue, en ce moment au point mort). Toujours est-il que la Fidesz (ou « le », en fait. Il n’y a pas de masculin et de féminin en hongrois, alors je sais pas trop), au parlement (une seule assemblée, la Hongrie est un régime monocaméral)  détient deux tiers des sièges, et qu’ils ont été élu pour mener des réformes, qui devaient trancher avec la politique de leurs prédécesseurs (oui, je sais, ça commence à faire beacoup de parenthèses!). Bref, ils ont tendance a prendre pas mal de pouvoir, bénéficiant de cette large majorité à l’assemblée.

La loi prévoit la création d’une nouvelle autorité, genre une HADOPI des médias, largement contrôlée par le gouvernement. Pour créer un nouveau média (radio, télé, presse écrite ou site internet informatif), il faudra désormais s’enregistrer auprès de cet organe. Les documents des journalistes pourront être consultés, même si aucun délit n’a été constaté et les sources devront être divulguées si la « sécurité nationale » est en jeu. Les programmes et articles devront être « équilibrées politiquement » (fini l’Humanité et le Figaro en France?) et ne devront pas aller à l’encontre de la « dignité humaine ». Les contrevenants s’exposeront à une amende de 200 millions de forints, environ 730 000 euros (peine maximale pour les chaînes de télé ne respectant pas le texte, un peu moins pour les autres). Mais la loi ne prend pas vraiment la peine de définir clairement les termes de « sécurité nationale », de « dignité humaine » et d' »équilibré politiquement ».

Tout cela ne passe bien sûr pas inaperçu. Déjà, vous en avez entendu parler en France. Ici en Hongrie, il y a eu des journaux qui ont publié des unes vides, certains journaux sont très critiques, et il y a eu des rassemblements et des manifs, mais sans affluence record. Je ne dis pas que ça bouge pas, mais je trouve ça quand même un peu mou, surtout depuis que la loi est entrée en vigueur, le 1er janvier dernier. Vous imaginez l’effet d’une telle loi en France?

Bien sûr, je ne subis pas la censure et le contrôle de l’état comme d’autres de mes amis expatriés… Je pense même que cette loi hongroise rejoint sur pas mal de points ce qui se passe depuis quelques temps en Italie, au Royaume Uni, aux Etats-Unis, en France… mais qui est beaucoup plus frappante car elle écrit noir sur blanc les règles. Mais bon, tout ceci n’est que mon humble avis…

Si ce sujet vous intéresse, voici les articles dont je me suis servi pour écrire ceci et m’informer sur la question. Cela peut servir de bon complément!

http://www.rtbf.be/info/monde/hongrie/hongrie-la-loi-tres-controversee-sur-les-medias-adoptee-287985 (RTBF)

http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief/466341-la-loi-sur-les-medias-ne-convainc-pas-bruxelles (Presseurop)

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2010/12/bienvenue-%C3%A0-la-r%C3%A9publique-sovi%C3%A9tique-de-hongrie-.html (un blog sur l’Europe hébergé par liberation.fr)

http://www.hu-lala.org/?p=12752 (Hu lala, très intéressant, et qui rappelle un fait intéressant : la France était 44ème au classement sur la liberté de la presse de RSF en 2010, la Hongrie était 23ème).

http://www.lejdd.fr/International/Europe/Actualite/La-revolution-magyare-fait-des-vagues-en-Hongrie-261413/?sitemapnews (le Journal du Dimanche)

http://www.hu-lala.org/?p=13072 (Sur Hulala encore : une analyse radiophonique et en français sur l’agitation autour de cette nouvelle loi.

 

EDIT 12/02/2011 : Voici un beau discours de Cohn-Bendit au Parlement Européen

Publicités
    • Claire
    • 4 février 2011

    Merci pour ces infos, car ici silence radio sur la Hongrie !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :